• PROTÉGEONS LES DÉFENSEURS DES DROITS DES MIGRANTS – Pétition Amnesty International

« LES ACTIONS DE SOLIDARITÉ PRISES POUR CIBLE PAR LA POLICE

Dans le nord de la France, les autorités françaises harcèlent, tentent d’intimider et agressent violemment les personnes qui offrent une aide humanitaire et un soutien sous d’autres formes aux migrants, aux demandeurs d’asile et aux réfugiés pour entraver délibérément les actions de solidarité. Enquête. »…

Lire la suite et signer la pétition sur amnesty.fr

• FRANCE : PROCÈS EN APPEL DE LOAN TORONDEL POUR UN TWEET

« Ce lundi 27 mai se tiendra à la cour d’appel de Douai, l’audience d’appel contre la condamnation de Loan Torondel. En septembre, ce défenseur des droits des migrants pour avoir publié sur Twitter la photographie de policiers se tenant au-dessus d’une des nombreuses personnes régulièrement expulsées des campements informels de Calais. »…

Lire la suite sur amnesty.fr

• Cine-concert L’émigrant et Malec chez les indiens + débat – Dimanche 12 mai à 18h – Douarnenez

Durée du programme 45 mn

SYNOPSIS :
– L’émigrant, de Charlie Chaplin

Charlie Chaplin est sur un bateau avec d’autres immigrés à destination de New York. Pendant le voyage, il rencontre une jeune femme qui s’occupe de sa mère malade. Chaplin arrive à New York mais il n’a pas d’argent ni de travail. Il trouve une pièce par terre et décide d’aller au restaurant. Il y retrouve la femme du bateau qui est très triste car on devine que sa mère est morte…

– Malec chez les indiens, de Buster Keaton

Parti chasser le papillon, Buster se retrouve, par erreur, sur un territoire d’indiens. Ces derniers sont sur le point d’être dépossédés de leurs terres par de cupides Visages pâles. Une jeune squaw attire l’attention de Buster…

• Expulsion d’une maman, ligotée, avec ces deux enfants de 6 et 8 ans vers le Kosovo le 8 mars (journée des droits des femmes !!). Quand la violence s’ajoute à l’inhumanité

 » Ce 8 mars 2019, journée internationale du droit des femmes, s’est transformé en cauchemar pour une jeune mère kosovare et ses deux enfants. Madame Toska, seule chez elle avec ses deux enfants de 6 et 8 ans encore endormis (Le papa est au travail, comme tous les matins) est effrayée quand elle entend frapper à la porte.
Elle n’ouvre pas immédiatement. Fallait-il vraiment que la PAF enfonce la porte ?
Les enfants ont été tirés de leur lit ou ils restaient cachés, pleurant en claquant les dents, terrorisés par les bruits de la porte enfoncée et les policiers qui entrent en nombre dans leur chambre. Madame a reçu l’injonction de s’habiller au plus vite sinon elle serait ramenée à l’aéroport en pyjama. »…
Une pétition à lire et à signer sur www.educationsansfrontieres.org